fbpx

Quelles sont tes forces dans ton métier de Freelance ?

Passe le test de 15 questions en ligne et reçois GRATUITEMENT ton analyse personnalisée par mail.

ÉPISODE 5 – Greg, cultivateur de site web

par Vanessa Attia

31 mars 2020

Escapade à Saint-Maur des Fossés

Depuis la Gare de Lyon, j’ai à peine le temps de vérifier mes actualités sur les réseaux sociaux que le RER A est à l’approche de Champigny. C’est la station où je retrouve Greg qui m’accueille chez lui pour 24 heures. 

Comme préambule à ce moment passé ensemble, il m’emmène en balade. Celle-ci débute à quelques minutes de son immeuble.

L’occasion pour moi de découvrir les bords de Marne et l’esprit guinguette qui en a survécu. Une façon d’apprécier le côté paisible des banlieues cossues entourant Paris, avec comme guide celui qui y vit depuis plus d’une dizaine d’années.

L’appartement de Greg est cosy et la présence végétale importante.

Et oui ! Nous avons affaire à un ancien jardinier même si, depuis l’exercice de ce premier métier, il a connu plusieurs lieux de vie et autant d’activités différentes.

Parmi celles-ci, piochons par exemple celle de blogger. 

Nous sommes au début des années 2000, Greg est responsable marketing au sein d’une boîte de télécommunication.

Pendant plusieurs années, en parallèle de son travail, il rédige régulièrement des articles afin de partager ses préoccupations écologiques. Ces publications ont comme objectif de mettre en valeur les initiatives positives dans ce domaine. 

Aujourd’hui, il n’actualise plus son blog mais certains de ses articles lui ont valu d’être contacté par des personnalités politiques et économiques. 

En 2018, il traverse l’épreuve du licenciement économique. L’entreprise de communication au sein de laquelle il a passé  18 ans est en « restructuration »…

En tant que délégué du personnel, il a porté les négociations des salariés. C’est une période difficile, on s’en doute, mais il souligne à quel point cette expérience a été formatrice.

A ce moment-là, il tâtonne sur le choix de sa transition et le type d’activité à développer comme indépendant.

Il débute une expérience de vente sur internet en déco intérieure végétale. « My little forest » voit le jour, mais ne dépassera pas le stade de l’éclosion.

Ce projet passant en mode pause, Greg va finalement opter pour se consacrer à la création de site web et il intitule son entreprise My little Site Web.

 

Le parcours de Greg et ses spécificités  :

Avec ces 52 ans, Greg n’est certainement pas le senior de Colancing mais il possède déjà un parcours très dense !

Attention, la liste est longue ! Elle s’étend de la création et l’entretien des espaces verts à technico-commercial dans la décoration, puis responsable marketing en passant par créateur de jeux en bois, blogger sur des sujets autour de l’écologie,…

Et on peut dérouler une liste géographique presque correspondante : Lille, Paris, les monts du Beaujolais, Londres, Montpellier, Saint-Maur des Fossés…

Au gré de ses rencontres et d’opportunités, Greg s’établit dans un lieu et y développe une activité.

À chaque territoire, Greg explore des expériences et dimensions différentes tout en  enrichissant sa palette de compétences,  

Au premier regard, il ne dégage pas tant cette impression de mouvement.  Il me donne plutôt la sensation d’être stable et posé. 

À voir Greg confectionner des petits plats ou composer des tableaux végétaux, ses gestes s’apparentent à ceux, précis et sûrs de l’artisan qui, progressivement et sans précipitation, avance dans sa réalisation.

Aujourd’hui, il se définit comme créateur de sites web pour les petites structures.

Greg souhaite proposer une prestation de qualité pour améliorer la visibilité des petites entreprises (TPE)Ceux qui ont une âme d’artisan mais qui n’ont pas les moyens de s’offrir les services d’une agence.

Greg s’enthousiasme pour les projets des uns et des autres.  Il convie à la fois son écoute, une sensibilité développée et un savoir-faire communicationnel lorsqu’il se met à travailler avec un client. C’est un peu comme si il faisait partie de leur histoire.

Artisan et gérant d’entreprise lui-même, c’est de cette façon qu’il estime se sentir utile et réinvestir une partie de ses savoir-faire acquis au sein d’un grand groupe.

Moins d’un an après la création de sa micro-entreprise, il apprend progressivement à clarifier son offre et tend vers l’équilibrage de ses tarifs. Un de ses objectifs du moment : vivre correctement de ses prestations tout en respectant le budget de son client moyen.

« Les éclairages apportés par l’expérience de Greg

Les nouveaux rapports au travail & L’identité d’entrepreneur

 

Pas de doute, Greg entreprend ! Et ce dès la sortie de ces études avec  sa première entreprise de jardinier/paysagiste.

Il est donc au clair avec son identité d’entrepreneur.

Par contre, c’est au niveau de ses clients qu’il interroge l’impact d’être en micro entreprise. En effet, cela implique de facturer à son nom propre et d’être taxé deux fois sur ses dépenses, sans possibilité pour ses clients de récupérer la TVA.

Comme beaucoup d’autres, pour lutter contre l’écueil de l’isolement de l’entrepreneur, il intègre des réseaux virtuels et physiques d’indépendants. Concernant ces derniers, il a choisi une association locale où les rencontres organisées mensuellement lui ont permis de réaliser quelques contrats.

Le rapport aux données numériques

Ces dernières années, Greg a suivi de nombreuses formations en ligne. Il les trouve très bien faites et  plus pratiques que du présentiel.

Il a beaucoup apprécié le fait d’être de nouveau en situation d’apprentissage. Après 18 ans de salariat, l’appropriation de nouvelles connaissances l’a stimulé de manière très positive.

Lui-même utilise des techniques issues du digital : il propose des accompagnements à la maintenance ou montage de sites web par visio-conférence et partage d’écran.

L’enjeu de l’identité numérique

Le constat est sans appel : à notre époque, la majorité des recherches de produits ou de services se font sur le Web. Il faut donc être visible, attester d’une présence sur internet. 

Pour les professionnels qu’il accompagne, Greg constate que ce n’est pas très naturel de penser à une présence digitale même si il observe que les jeunes y parviennent plus facilement.

Il propose donc à ses clients de les mettre en scène, ainsi que leurs productions, au sein d’une vitrine de magasin virtuelle.

Pour cela, il  s’appuie sur le fait de raconter leur histoire : ce qu’ils ont d’unique et ce dont ils peuvent être fiers. 

Mais un site internet ou une page professionnelle « statiques » ne suffisent pas ! Encore faut-il l’animer pour qu’ils puissent rendre compte des évolutions ou actualités.

C’est pourquoi, il propose également un accompagnement dans l’écriture des contenus en ligne.

Pour sa propre activité Greg se reconnaît dans l’adage suivant : ce sont les cordonniers qui sont les plus mal chaussés !

Il n’éprouve pas de difficulté technique mais raconter sa propre activité, se présenter sur les réseaux, se tenir à un rythme, trouver du contenu est une discipline n’est pas facile pour lui.

Il estime que sa présence sur Facebook, récemment Instagram et LinkdIn, reste à développer.

La question du développement personnel

Greg le conçoit en terme de soutien rencontré sur son chemin.

 

Malgré de nombreux changements professionnels et déménagements, il s’est toujours senti épaulé par sa famille et ses proches.

Il souligne également l’importance de rompre sa solitude en se tournant vers d’autres pairs.

Pour lui, cela passe par des réseaux d’entrepreneurs dont Colancing qui lui apporte une réelle satisfaction avec des échanges et formations de qualité.

Il essaye d’installer ses propres pratiques de développement personnel, inspirées notamment de la sophrologie et réflexologie. Comme prendre du temps et soin de lui afin de se sentir plus zen et d’obtenir plus de recul.

Clin d’oeil à Francine, sophrologue de la communauté Colancing , à qui j’ai également tendu le micro dans l’épisode 3 !

Poursuite de l’immersion dans l’univers de Greg  

Après l’enregistrement, je continue l’immersion dans l’univers éclectique de Greg avec une visite à une de ses librairies fétiches, la Griffe Noire.

Lorsqu’il m’accueille chez lui, c’est justement pour le site Web du salon du livre de poche, organisé par la mairie de Saint-Maur et cette librairie indépendante, qu’il est entrain de travailler.

Pour déjeuner, il me fait découvrir l’univers trendy de la Felicità, l’espace « food market », en face de la station F, le campus de Start up Made in France.

C’est ici qu’il mène un certain nombre de ses déjeuners-clients.

Deux lieux qui représentent bien les nombreuses facettes qui composent Greg et ses multiples domaines d’intérêts, avec l’importance de cultiver la rencontre humaine en guise de centre.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avec Grégory Catel

Créateur de Visibilité

Rejoins Colancing

Colancing est le 1er espace de coworking en ligne pour freelances et indépendants. Il regroupe des entrepreneurs motivés et bienveillants qui mettent leurs expertises et leurs expériences en commun pour avancer en équipe.

Blog et Podcast

Autres
Episode 7 Marianne, la femme apprenante

Episode 7 Marianne, la femme apprenante

« Celui qui trouve pour les autres, les réponses qu’il n’a pas trouvé pour lui-même »,… ça c’est la définition du leader selon Marianne, la 7ième rencontre de mon aventure nomade. Elle m’a chaleureusement accueillie chez elle à Cherbourg il y a plusieurs mois. L’occasion d’une plongée dans son remarquable parcours et son univers aux multiples passions.

lire plus
Retrouve-nous aussi ici
Actus

Suis-nous

L’univers Colancing te plaît ? Reçois des articles et des podcasts tout frais dans ta boîte mail.

Actus

Suis-nous

L’univers Colancing te plaît ? Reçois des articles et des podcasts tout frais dans ta boîte mail.

Retrouve-nous aussi ici